Vous êtes un Particulier

Sommaire :

   

 

Pourquoi nous rejoindre ?

  • Pour soutenir une action citoyenne d’accélération de la transition énergétique,
  • Pour être acteur de l’avenir énergétique de votre territoire,
  • Pour participer à un mouvement citoyen de construction de projets d’énergies renouvelables sur votre territoire,
  • Pour garder les projets d’énergies renouvelables sur le territoire et que la gouvernance des projets reste entre les mains des acteurs locaux,
  • Pour créer des emplois locaux, directs ou indirects, par la réalisation de projets d’énergies renouvelables sur notre territoire.
 

Une dynamique est en mouvement avec la population, qui va devenir la première ambassadrice de La Fruitière à Énergies (plus de 300 personnes rencontrées à l’occasion des réunions « tupperWatt »).

Cette dynamique s'est élargie en 2018 aux 40 autres communes qui composent le nouveau territoire intercommunal de la Communauté de Communes Loue Lison.

 

Être associé à La Fruitière à Énergies c'est une façon d’afficher son engagement pour la transition énergétique, dans le cadre d’une entreprise énergétique de territoire.

La Fruitière à Énergies fait la promotion des économies d’énergie et des énergies renouvelables. L’énergie produite localement est consommée au plus près du lieu de production.

C’est une entreprise citoyenne, de production d’énergies renouvelables et d’économie locale, gérée collectivement par les habitants.

 

Un projet intergénérationnel

La Fruitière à Énergies sensibilise également la population à des souscriptions à destination des personnes physiques mineures. Notre entreprise énergétique, aux investissements longs termes, est aussi pensée comme un outil de transmission intergénérationnelle. D’abord sur l’enjeu de réussir la transition énergétique en assurant la prise de relais sur le fond des réflexions à engager, ensuite sur l’enjeu de la transmission du capital financier engagé et surtout autour d’un acte fort de souscriptions, porteuses de sens. C’est un gage d’avenir et une contribution à la pérennité de notre entreprise.

 

 

Nos projets ensemble

Voir nos projets photovoltaïques en mise à disposition.

Voir nos projets photovoltaïques en accompagnement.

 

 

Nos associés à ce jour

Nous comptons à ce jour près de 200 associés, la majorité étant des particuliers, dont le plus jeune a 2 ans et le plus âgé 80.

 

 

Paroles d'associés !

Daniel DELATOUR🙏, un associé de la 1ere heure et de notre territoire Loue-Lison témoigne sur sa prise de part à la Fruitière à Energies.

« Dix lignes pour tout dire ? Ou simplement l’essentiel ? Ou alors juste un peu ? Est-ce chose possible ? Soyons fous tentons donc l’impossible.
L’homme ne peut vivre sans créer et entreprendre, il est comme ça, on n’y peut rien. Mais trop souvent poussé par le lucre il crée et entreprend n’importe quoi avec trop trop trop souvent des conséquences dramatiques pour la planète.
L’entreprise : OUI. La libre entreprise NON.
Alors une fruitière dont le but n’est pas lucratif mais de produire de l’énergie écologiquement acceptable avec un contrôle éthique et citoyen, il ne faut pas hésiter. On adhère, non seulement à l’entreprise mais aussi à sa philosophie. Pour moi ce fut facile, ayant eu la chance de participer à la naissance d’EMNE, en adhérant à la fruitière je n’ai fait que conclure plusieurs années de mûrissement. J’en suis fier. Fier aussi d’avoir résumé tout cela dans le cadre des dix lignes. Courage continuez. »

Emilie GUTLEBEN🙏, 19 ans, étudiante en licence Sciences appliquées, Ecologie et Société à Lorient.
«Je souhaite m'orienter vers une licence professionnelle en agroécologie, puis devenir agricultrice et fonder ma ferme maraîchère.
Je suis rentrée au capital de la Fruitière à Energies grâce à mon grand-père, qui m'a offert cette part. Mes parents, ainsi que ma sœur et mon cousin (l'ensemble de ses petits enfants), ont eu également une part dès la création de la coopérative. Mon grand-père est à l'origine de ce projet avec ses associés, et a voulu nous le faire partager. C'est une volonté de s'investir dans la transition écologique, et notamment énergétique, en créant une solution concrète, à l'échelle locale, ce que je soutiens et que j'admire. Pour moi, cela représente un but/objectif de nos grands-parents de s'investir pour le futur de leurs enfants/petits enfants, un souhait de trouver des solutions à petite échelle et de s’engager sur son territoire. Mon ressenti est une ambition forte de la coopérative, mais également un projet qui a de l’avenir et qui peut inspirer d’autres porteurs de projets dans le domaine des énergies renouvelables. Concernant la vie et évolution de la Fruitière, je suis cette aventure de loin (depuis Lorient), je n’ai de ce fait pu participer qu’à un vote en présentiel. »

Susan COUDEL🙏, d'origine américaine, Susan COUDEL est aujourd'hui habitante du territoire Loue-Lison.

« J'ai reçu cette année une somme d'argent inattendue.  Celle-ci représentait les droits de propriétaire pour le sous-sol de la ferme de mes arrière-grands-parents, vendue il y a déjà 50 ans au moins !  (Aux Etats Unis, le propriétaire d'un terrain l'est du sous-sol aussi, mais peut vendre l'un sans l'autre.) Une société minière y avait extrait du charbon sans autorisation, mais sous la pression d'un procès, a fini par être contrainte à indemniser des centaines de personnes ayant encore des droits souterrains dans cette localité de Pennsylvanie, y compris 51 descendants de mes aïeux.  Quelle surprise ! J'ai décidé de partager cet argent, fruit d'une activité que j'estime être anti-écologique, et l'offrir à mes enfant pour qu'ils puissent l'investir dans un sens plus positif pour la planète.  Certains l'ont mis vers des vélos électriques, ou des panneaux solaires.  Ma fille ainée a décidé de l'investir à la Fruitière à Énergies, au nom de ses enfants qui ont 3 et 5 ans.  Les voici, capitalistes nouveau style et porteurs de la transition écologique. »

Gérard MAMET🙏, militant écologiste, ancien conseiller municipal d'Ornans

« Les deux enjeux majeurs de la période que nous vivons sont la riposte au réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité. Ces deux objectifs réclament aussi bien des changements de comportement individuel que des politiques publiques ambitieuses. En développant la production d'énergies renouvelables, la Fruitière à énergies permet de relier les deux. Ainsi j'ai pu m'impliquer personnellement en achetant des parts pour moi et mes petits-enfants. Pour eux c'est un cadeau symbolique invitant à construire un avenir meilleur pour les générations futures. Mais c'est aussi une façon d'inciter les collectivités et, par ricochet, l'Etat et l'Europe, à changer de modèle économique et énergétique : plus de proximité, plus d'égalité, plus d'écologie, plus de durable. La pandémie du Covid 19 nous conforte dans de tels choix. »

Jean-Claude WITT, représentant de la Cigales Bois de Lune 2🙏

« Personnellement, il y a 2 ans, j’ai participé à une réunion d’information organisée par la Fruitière à Energies (Tupperwatt ) et j’y ai trouvé  un intérêt majeur : pouvoir participer localement à des projets d’énergies solaire, éoliens, etc…qui participe à la diminution des gaz à effet de serre. De plus, en tant que cigaliers – membre et gérant d’une Cigales qui est un club d’investisseurs pour une gestion alternative de l’épargne solidaire - nous soutenons financièrement la Fruitière parce que nos objectifs vont dans le même sens : contribuer au développement du territoire de manière collective, en mutualisant les moyens financiers par la souscription de parts sociales en indivision. Notre idée serait de créer d’autres Clubs Cigales afin de poursuivre notre soutien financier à la Fruitière à Energies. Ainsi, nous prenons part à la mobilisation des énergies humaines favorisant le lien social pour que chacun prenne conscience des enjeux majeurs de cette transition voulue par la Fruitière – « consommer moins, mieux et autrement de manière durable » et répondre ainsi à des besoins croissant d’énergie non fossile pour la population. C’est aussi participer modestement à la création et au développement de l’emploi local. En tant qu’habitant, avec un ou plusieurs voisins, nous souhaiterions parvenir à une forme complète d’autoconsommation d’énergie en suivant les conseils avisés de la Fruitière à Energies.  Ainsi, pour reprendre une idée de la Fruitière, c’est avec enthousiasme "que chacun s’approprie les enjeux de la transition énergétique" et cela ensemble. »

Guillaume DEBOT🙏, courtier en crédit immobilier et jurassien.

Ayant vu une annonce dans un journal local sur une telle initiative, et étant depuis relativement longtemps intéressé par le développement durable, je me suis dit que c'était l'occasion de franchir le pas. Je n'avais pas vu d'initiative de la sorte sur le secteur proche. La fruitière étant tout de même en Franche-Comté, je me suis dit que ce serait pertinent de pouvoir avoir des associées justement de plusieurs secteurs régionaux. Ayant l'esprit entrepreneurial, l'envie et le dynamisme pour avancer, prendre des parts m'a paru assez évident au final. Cela permet de réellement s'investir, de s'obliger aussi et donc de participer avec d'autres à l'aventure. Cela signifie appartenir à une grande famille, celle voulant s'investir pour l'avenir, pour l'avenir de nos enfants. Le climat change, les climatosceptiques pourront dire ce qu'ils veulent, la réalité est là. Est donc si des projets citoyens, donc socialement bon, peuvent voir le jour et mettre une pierre à l'édifice d'un monde meilleur, pourquoi pas ? Rome ne s'est pas construite en un jour. Il faut donc savoir commencer à notre échelle. Ces quelques mois me permettent de penser que j'ai eu raison. C'est le début et je compte bien participer à mon échelle à l'évolution positive de notre mode de production énergétique. Et le nombre fait la force, donc être associé avec d'autres personnes partageant ces idées positives ne peut que faire la différence.



volunteers 2 

 

Rejoignez-nous

Devenir associé de la Fruitière à Energies  

 

 

Haut de page